Fiche du territoire de Dungu

Fiche du territoire

Mise à jour le 31 mars 2017

Province Haut-Uele
Superficie 32 446 km²
Taille estimée de la population 348 039 hab.

(source: Rapport annuel 2016 de l’Administration du Territoire)

Carte-Administrative
Données-géographiques-et-culturelles

Données géographiques

Le territoire de Dungu est une entité territoriale déconcentrée, dépourvue de la personnalité juridique, conformément à l’article 05, alinéa premier de la loi organique N°08/016 Octobre 2008 portant composition, organisation et fonctionnement de l’Entité Territoriale Décentralisée (E.T.N) et leur rapport avec l’Etat et les Provinces. Il est l’une de subdivision du District du Haut Uélé. Selon les renseignements recueillis, le territoire de Dungu fut créé vers les années 1920.

Situé au Nord -Est de la République Démocratique du Congo, le territoire de Dungu est borné de la manière suivent : au Nord par la République du Sud Soudan, à l’Est par le territoire de Fardje, au Sud par les territoires de Watsa et de Rungu et à l’Ouest par le territoire de Niangara et le territoire d’Ango et de Poko dans le Bas Uélé.

Le territoire de Dungu couvre une superficie totale de 32446Km² et situé à une altitude de 700m et entre la latitude de 23°C et 26°C et la longitude de 27°C et 39°C.

Type de climat

Le territoire de Dungu connait de deux saisons : la saison de pluie qui commence vers mi-mars pour se terminer vers mi-octobre tandis que la saison sèche apparait dans la deuxième quinzaine du mois de novembre jusqu’à la première quinzaine du mois de mars. C’est un climat tropical.Variation de la température: 23°C/26°C. Pluviosité: la moyenne des précipitations située de 1.300 à 1.5000mm².

Relief

Les collines sont molles et les ¾ du territoire sont plats.

La nature du sol

Elle est variable, argileuse, sablonneuse au Sud et sablo-argileuse au Nord,avec une densité: 9Km/m

Renseignement sur le sol: le sous -sol du Teritoire de Dungu renferme les mateières précieuses telles que: l’or et diamant les quelles pour le moment sont exploitées d’une manière artisanale.Les principaux centre d’exploitation sont: SAMBIA,LIBOMBI,NDANDA,MAIKAPA et AFU. Selo les exploitants effectués,les gissement du fer se trouvaient également au mont TINA et dans le Parc National de la Garamba.

Kilometrage des routes vitales: 768km deroute de desserte agricole à réhabiliter
Particularités et richesses du territoire

Le sous sol du territoire de Dungu renferme des matières précieuses telles que l’Or, Fer, Nickel, et Diamant exploitées de manière artisanale. Selon la dernière prospection effectuée par la société SANZETA INESTMENT LTD, il y aurait des gisements de pétrole et de fer au Mont Tina dans le groupement Afu et du Cuivre dans le Parc de la Garamba.

Particularité physique

Les ¾ Parc National de Garamba sont dans le territoire de Dungu. Ce dernier a une frontière commune avec trois pays (Ouganda, Sud Soudan et RCA).

Toute l’étendue du territoire s’étend sur une zone de transition de foret équatoriale qui se trouve au Sud-ouest du territoire et vers la savane herbeuse et boisée qu’on trouve au Nord-est dans le Parc de la Garamba parcourue par des galeries forestières.
Données culturelles

La population du Territoire de Dungu est à majorité composée de la tribu Pazande à plus de 90% et d’une minorité Baka. Il existe également une minorité de Madi dans la chefferie de Malingido.

 

Langues parlées dans ce territoire

Pazandé 60%
Lingala 35%
Swahili 1%
Logo 2%
Bangala 2%

La population de Dungu est majoritairement composée des Zandes, mais également de façon minoritaire des Logo et notamment des Bangba, qui sont arrivées ultérieurement. L’ensemble de la population parle le Pazande et lingala. Hormis le swahili qui est parlé par une poignée d’allochtones.
Principales activités

Agriculture
Petit Commerce
Pèche
Chasse
Petit Elevage
Exploitation Minière
Exploitation de Bois
Artisanat

Situation-économique

Taux de change flottant appliqué au 31 mars 2017
Vendeur : 1$ = 1 350 FC Acheteur : 1$ = 1 250 FC
Nombre d’opérateurs économiques 679
Principaux opérateurs économiques

Etablissement MASENO & MIYABELE -ATANANE, Activités : Importation, exploitation de bois et acheteur d’or;
Etablissement CHARLES-WANZ, Activité : Commerce général et Agriculture;
Etablissement MALIAMUNGU & FRERE, Activité : Commerce général et Super Du-laire Vodacom ;
Etablissement KASEREKA- KAMALA, Activité: Commerce général et exploitation de bois;
Etablissement TABO -ZUNA, Activité: Commerce de produits manufacturés et l’agriculture.

 

Principales activités des opérateurs économiques

Agriculture
Exploitation forestière
Exploitation Minière (semi Industrielle avec dragues,)
Artisanat (moulins, palmeraies, rizeries, boulangerie et menuiserie),
Commerce général (importation de pétrole et divers),

La FEC et al FENAPEC,deux chambres de commerce de Dungu disposent des comités locaux la composition est connue par le service des Affaires Economiques,Mais il est à noter que chacune de ces féderations a un ou plusieurs vice-Présidents,secrétaires,trésorieurs(e),des conseillers et commissaires au compte.

La plus part de ces opérateurs ont aussi plusieurs activités économiques informelles. Il n’existe pas une Banque ni caisse d’epargne.L’interventions diverse de l’économie locale: le territoire de Dungu est doté d’une succursale de la Société financière,commerciale et de transfert dénommé SOFICOM TRANSFERT en sigle qui facilité les opération de transfert de fonds à partir de Dungu à d’autre villes de la RDC et vice-sersa.

Commerce: Centre commerciaux,Maisons importattion ,Commerçants immatriculés,commerçants ambulants par entités et marchés locaux et controles de Prix.

 

Principales activités des PME/PMI

Production et vente de produits agricoles,
Commerce de gros et petit bétail et de produits alimentaires et manufacturés,
Production et exploitation semi-industrielle de dragues,
Artisanat : rizières, menuiseries, salon de coiffure, palmeraies, moulins et savonnerie,
Vente des unités Vodacom, Airtel et Orange ,
Production et exploitation de bois.

Grandes entreprises locales

Usine de fabrication de savon, appartenant au chef de chefferie Wando Mr LUNGABE Constant, employant entre 10 à 30 personnes ;
Exploitation semi-industrielle d’or avec drague, appartenant à MASENO MIYABELE ATANANE, employant entre 15 à 40 personnes ;
Etablissement 425, Importateur d’hydrocarbure, appartenant à Mr Ozia AZONDO MAZIO, employant au moins 50 employés ;
ANISA, secteur d’activité Commerce Général et exploitation semi-industriel d’or ;
Papa KONGE, secteur d’activité exploitation de semi industrielle drague.

 

Principaux produits agricoles

Riz
Arachide
Mais
Manioc
Haricots

Le riz est produit à grande échelle à Dungu. La production annuelle est de 43.442.819 tonnes. Le manioc est consommé soit en forme de chichwangue soit en tubercules bouillies, sa production annuelle est de 80.535.000 tonnes dont une grande partie est commercialisée.

L’arachide est consommé soit grillé au feu, soit transformé en pâte appelée lotoba ou mwamba. Une partie de la production est également vendue dans les territoires voisins. La production annuelle est de 29.563.915.

La production annuelle de maïs est de 31.533.755 tonnes, une partie est transformée en alcool appelé lotoko et une autre est vendue aux marchés pour la consommation soit en grain ou soit en poudre. La production annuelle de haricot est de 9.664.620 tonnes.
Principaux produits non agricoles

Huile de palme (44%),
Champignons (5%),
Poissons (20%),
Chenilles (1%),
Fruits (15%),
Viande (15%).

La production annuelle d’huile de palme est de 5.000 tonnes, elle est consommée par la quasi-totalité des ménages. Toutefois, une partie est vendue dans les territoires voisins. Les rivières Dungu, Kibali et Uélé sont riches en poissons consommés frais ou transformés en poissons salés.

Il est à noter que les grands éleveurs de bétails sont des Mbororos qui font paitre plus de 500 à 1000 têtes de bovins par individu.
Principales sources d’énergie

Bois et Braises 100%
Groupe électrogènes, 10%
Panneaux Solaire 20%
Lampe en Pétrole 3%
Lampe Torche 30%

La majorité des ménages du territoire n’a ni électricité ni eau du robinet et utilise la braise et le bois de chauffe. Les structures scolaires et sanitaires présentes à Dungu sont en mal de fonctionnement suite aux déficits énergétiques.

Le peu de courant électrique qu’on peut apercevoir la nuit est généré par les panneaux solaires et les groupes électrogènes individuels qui fonctionnent difficilement. Cet état de chose se justifie par la panne prolongé de la micro barre électrique de Kibali.

Situation-sanitaire
Nombre d’hôpitaux 2
Nombre de centre de santé 32

Le territoire ne dispose que deux HGR/Hôpital Général de Référence Dungu et Doruma avec 15 médecins, 200 Infirmiers et 2 Zones de Santé, 31 Centres de Santé dans l’ensemble du territoire.

En matiere de l’infrastructure,materiels et équipement:La capacité d’accueil est de 50 à 170 lits montés. L’état de certains infrastructures sanitaires est défectueux.

Seulement 45% de Formations Sanitaires( Centre de Santé et Hopital Géneral de Réference) sont en materiaux durable,mais aussi dans un état de délabrement avancé,nécessité donc une réhabilitation profonde vue la vétusté de ces batiemnts. Les 65% autre sont objet de reconstruction de toute entière( etant en pisé).

En ressources Humaines: 10% béneficient de salaire de l’Etat,soit 30% personnel actif. 40% reçoivent de maigre( 9000Fc à 20000Fc) prime de risque soit 145 personnes.

L’approvisionnement en médicament se fait le Central d’Achat et de Distribution de Médicaments Essentiel à Isiro à la CADIMEBU et/ou par des structures telles que SANRU, OMS, PPSSP, MFS Suisse, Cordaid, Fond Mondial, Unicef et Action Damien.

L’HGR ne dispose pas d’une ambulance de relai pour repondre aux urgences,pas non plus une morque,quoi que de niveua local,pour transiter les cadavres,en attendant leurs orientations.

Les structures médicales sont généralement concentrées dans les zones urbaines et les patients (femmes) des régions plus reculées ont beaucoup de difficulté à obtenir des soins d’urgence obstétriques quand une complication se présente à cause de grandes distances à parcourir.

L’insécurité créée par la présence des milices LRA limite l’accès aux CS de l’axe nord.

La situation de la Prison Central de Dungu: Cette prison est situé dans notre territoire,mais dessert en plus les territoire de watsa,Faradje,Niangara et quelque fois d’Isiro.Il se pose un serieux probleme de disponibilité de mécanisme pour la prise en charge de detenus malade et leur ration. Il s’avere un quasi important de trouver de voies et moyens pour remedier à ce probleme.Un appui du Gouvernement sera salutaire.

Bref,une aussi grande nécessité s’impose pour la mecanisation du Personnel de santé.
Maladies les plus récurrentes

Paludisme (60%),
Infection respiratoire aigues (20%),
Infection sexuellement Transmissible (10%),
Maladies diarrhéiques (5%),
Grippes (5%).

’Education’

Enseignement primaire et secondaire
Ecoles primaires 125
Ecoles secondaires 42

Les écoles maternelles sont au nombre 9, dans l’ensemble du territoire. Ces écoles n’ont pas des infrastructures scolaires adéquates. Elles bénéficient de l’assistance ponctuelle de la part de l’Unicef. Les écoles primaires ont 533 enseignants et les secondaires ont 331 enseignants. Il y a de déficit en infrastructure scolaire.

La mécanisation des Enseignants nouvelles Unités et le maigre salaire alloué à ces mécanisation posent des serieux problemes,d’abord pour les enseigne=ants qui se découragent et ne parviennent plus à donner un enseignement de qualité ou abandonnent tout siplement le travail. En suite pour les parents qui ont des lourdes charges dues aux contribution mensuelles pour le payement des enseignants non mécanisés.

La construction de toutes les écoles en durrable est aussi une de s solutions pour alleger la tache aux parents qui sont souvent appelés à la constructions ou réfzcrion des écoles ou salles de classe à chaque rebntrée scolaire.

L’EP NAPEDI vient etre doté de trois batiment scolaire ( Un Bureau,et Deux autre batiments à raison de Trois salles de classe bien équipé par de pupitres et armoire) Financement de Gouvernement Central Via le Projet PRISS
Enseignement supérieur et universitaire
Universités 0
Instituts supérieurs 3

Dans le territoire de Dungu, il n’y a pas d’université, seulement des Instituts Supérieurs Techniques et Médicales privés. Le taux d’inscription dans ces établissements supérieurs est faible, seulement 3% de la population adulte de Dungu achève les études supérieures.

Leurs formations se donnent sans un laboratoire équipé ni une bibliothèque qui respecte les normes internationales de 500 ouvrages spécialisés par filière.

Au cour de l’année 2016,trois Instituts Suprieurs qui fonctionnent en Territoire de Dungu ,ont intriduit leurs demandes de fonctionnement.Il s’agi: Institut Superieur(,ISD)

Institut Superieur des Téchniques et de développemnt (ISTD)
Institut Superieur de téchniques Médicales(ISTM) Les démarches amorcées par les responsables de ces institutions d’enseignement superieur par le Ministere de tutelle sont en cour. Il s’avere quasi important de trouver de voies et moyens pour remedier à ce probleme. un appui du Gouvernement sera une valeur ajouté

’ONG

Nombre d’ONG 65
Principales activités

Volet Protection,
Volet Sécurité alimentaire et environnement,
Volet Santé, Hygiène et Nutrition,
Volet Wash et Abris & NFI,
Volet Education.
Evangélique : SAMARITHAN’S PURSE

On peut signaler la présence de la MONUSCO et des quelques ONG internationales (CRS, SEACH FOR COMMON GROUND, SAMIRITAN’SPURS, INTERSOS, INVISIBLE CHILDREN, CROIX ROUGE,et HUMAIN RISQ .) et les ONG Nationales et locales ( CNR,AIDER, PADI, SAIPD, ASAU, CONCIENCE, ADSS, ADES TCHAD CEPIFOP/JD, CDJP, et CARITAS DUNGU.) Associations (ROFI, ADD, CEC, FP, AYS, CBTP, MYS, ASFM, EJM, AED, AVREPV, APVH, AVFO, J MAIRE, LIBAMA, CRAD).

Les Réfugiés en provenance de Soudan du sud se situe dans le site ci-apres: Dungu centre,Duru,Doruma,bnagalu,bangadi,Masombo,Mongoroko1, Sobga,et Aba.Nous dénobrons à ce jour 14145 regugiés et 98 rapatries congoais ( Décembre 2016 au 30/03/2017) source CNR Dungu,surement une stastique à actualiser dont l’assistance médicale est assurée par l’HGR prestataire sanitaires avec l’appuis de l’AIDES/HCR et Halp-Age,ADESS TCHAD,PAM,FAO,et HCR sont dans le different domaine au compte de réfugiés.
Principaux projets de développement financés par le Gouvernement

Projet PRISS: Construction des bâtiments scolaires et distribution des manuelles scolaires dans des écoles en place,
SANRU: Secteur de santé(Paludisme),
MEMISA : (VIH/Sida),
SPSSP : Paludisme secteur de santé.
OMS : Paludisme (HGR DORUMA)
ACTION DAMIEN : Paludisme (HGR DORUMA)
FONDS SOCIAL (Projet en cour) Construction de l’école Primaire TATASUKI à Ndedu, Réhabilitation de l’Hôpital Général de Référence de DORUMA en suite construction de marché central de NGILIMA, Financement de FONFS MONDIAL

Principaux projets de développement sous financement autre que le Gouvernement

MONUSCO Projet de réhabilitation de tronçon routier Dungu –Isiro 210Km contrat contresigné par son excellence Monsieur le Gouverneur LOLAKISANGA (Projet en cour d’exécution)

CARITAS /DUNGU

volet Education: Source de Financement Etat du Quatar & Caritas Congo,
volet sécurité alimentaire : financement FAO, POOLED FUND et CRS,
volet Eau Hygiène et assainissement: financement: CAFOD, MONUSCO & POOLED FUND.

UNICEF & Projet PEAR PLUS:

Formation de 225 enseignants et les membres COPA et construction de trois bâtiments scolaires dans trois différentes écoles y compris les latrines. Il s’agit de EP DIKALA; EP MAKEKA et EP Cercle Scolaire Dungu).

’Accessibilité

Accessibilité du territoire
Routes Oui
Voies aériennes Oui
Biefs navigables Non
Train Non

L’accessibilité du territoire se fait par deux voies : voie terrestre et voie aérienne. Le territoire dispose un vaste réseau routier (642 km), mais qui est à très mauvais état. Ce réseau comprend les routes de desserte agricole, les routes d’intérêt national et d’intérêt provincial. Dans la région, il n’a pas d’aéroport, mais quelques 4 pistes praticables, y compris l’aérodrome de la Monusco.
Réseaux de communication
Africel Non
Airtel Oui
Orange Oui
Tigo Non
Vodacom Oui

Actuellement, la ville de Dungu compte trois réseaux de télécommunications : Vodacom, Airtel et Orange. Au niveau de Duru et Doruma l’antenne vodacom fonctionne bien que c’est en faible signal . Le réseau Orange couvre uniquement la ville de Dungu.
Attraits touristiques
Parcs Oui
Jardins botaniques Non
Jardin zoologiques Non
Chutes d’eaux Oui
Sites touristiques Oui
Sites sacrés Non

Le territoire présente au moins trois grandes chutes d’eau importantes et deux grottes non exploitées. Le Parc est menacé par les gardes-parc et les militaires non paiés qui pratiquent le braconnage.

Parc national de GARAMBA à un Projet de rehabilitation de Central Hydro electrique de KIBALI c ‘est Projet : Financement de 11FED l’Union Européen.

En outre, il y a d’autre de Projet de constructions sont en cours d’execution.
Espèces phares de la faune

Girafes,
Eléphants,
Crocodiles,
Phacochères ;
Gorilles,
Hippopotames,
Buffle,
Cercopithèques,
Lion.

Espèces phares de la flore

Bois rouge,
Bois Jaune,
Bois Blanc,
Acacias,
Thèques,
Cafés,
Palmiers,
Manguiers
Eucalyptus.

’Situation

La situation sécuritaire reste previsible dans le territoire de Dungu et ses environs. Du côté Nord, Est et Ouest, présence des présumés éléments LRA, ces derniers déciment et enlèvent des civils (pillage de biens et vivres). La présence des Mbororo, éleveurs musulmans, d’origine centrafricaine, soudaine et tchadienne continue de générer des tensions chez les populations autochtones. Il y a des conflits entre éleveurs et les agriculteurs.

Sur le Plan securitaire,le Territoire de Dungu a enregistré beaucoup d’exectios des éléments de la LRA ainsi que les accrochages dans le Parc national de la Garamba entre les braconniers étrangers lourdement armés et Gardes -Parc.Les embuscades tendues sur les axes Bangadi-Doruma-Bangalu par les éléments présumés LRA ont coute la vie à certains de nod cocitoyens et aux éléments de nos forces armés.

’Opportunités

Désenclaver les routes : ouvrir les accès des routes de desserte agricole enclavées. Ce qui va booster l’économie du territoire vers un développement. Les trafics vont créer plus de richesse, Dungu sera capable de produire des tonnes des maniocs, arachides, mais, riz et huile et de les exporter;
Ouvrir les douanes au niveau des frontières pour permettre un échange commercial important avec les pays frontaliers Sud Soudan, Ouganda et RCA.
Réhabilitation du micro-barrage de Kibali pour l’électrification du territoire ;
Il y a deux grandes rivières: Kibali et Uele, riches en poissons, qu’on peut exploiter les poissons en ouvrant une pêcherie moderne, en installant une usine de transformation des poissons en boite de sardines ou pilchards ;
Vastes étendues agro-pastorales à mettre à profit pour l’élevage ;Le Tourisme avec la présence du parc national de Garamba qui peut générer suffisamment de recettes au territoire.

Related posts